samedi 9 décembre 2017

Bûche aux saveurs de tatin {Vegan & Gluten-Free}


Danse, danse dans la nuit constellée de mille lumières petit flocon, tourbillonne et prend ton envol, enchante nous et vient nous annoncer le début d'une période ou règne magie, et festivité, réconfort et convivialité, revêtue de son manteau blanc et scintillant l'hiver est à nos portes, noël approche à grandes enjambées.


La neige est tombée en force ces derniers jours, recouvrant et tapissant tout sur son passage, ensevelissant la nature pour qu'elle hiberne et se repose quelques temps. L'hiver arrive avec ses valises, et noël commence à se préparer. Les paysages, les campagnes ou les villes seront bientôt éclairés de milles feux, lumières et guirlandes de tout genres scintillantes telles des astres célestes. Tombe, tombe petit flocons recouvre ma petite campagne.


La neige est pour moi une magie, un spectacle de la nature, une œuvre grandiose que j'aime admirer tomber, tomber et encore tomber, par la fenêtre bien au chaud. Mais j'aime aussi aller l'affronter bien emmitouflé, et être au cœur de cette spirale féerique et magique. Tombe, tombe petit flocon, dépose toi en douceur sur la pointe de mon nez et fait moi frissonner avant de redevenir goutte.


Ce réveiller et découvrir un beau matin, que les prairies et les champs sont recouverts d'une neige épaisse ou fine, et retomber littéralement en enfance, rêvassant des nombreux bonhommes de neiges construits, des igloos bâtis, des descentes en luges effrénées, de ces histoires fantastiques sorties du fin fond de l'imagination, des batailles de boules de neiges drôle et épouvantable à la fois, tombe, tombe petit flocon et vient de déposer dans mon cou pour me faire sursauter de froid et surprise.


L'automne commence à refaire ses bagages, tandis que l'hiver nous arrive à toute vitesse, sa grande cape blanche, gelée. Grande amie de moi, de nous, étudiants, élèves, enfants, adolescents, notre fidèle alliée pour annuler l'école et pour rester chez nous bien au chaud. Tombe, tombe petit flocon et fait moi rester dans mon chaud foyer.


C'est alors, dans les moments comme ça ou mon esprit s'échappe et ou mon imagination occupe mon cerveau que je me met à penser à Noël. Que je me demande à quoi ressemblera la fête de cette année. Comment se déguisera la maison, quel odeur s'échapperont de la cuisine et surtout, quelle tête aura la bûche qui trônera au centre de la table. Tombe, tombe petit flocon et fait moi rêver.


Et cette année, j'ai rêvé à une bûche vegan et gluten-free qui soit extrêmement gourmande et régressive, tout en passant comme une lettre à la poste à la fin d'un bon repas et qui prolonge la magie de noël. Une bûche aux parfums attirants et réconfortants, toute végétale mais tout aussi somptueuse, une bûche de fête, où l'ont se retrouvent tous ensemble autour de rires et de chants. Tombe, tombe petit flocon et fait régner magie et féerie.


Tombe, tombe petit flocon et sous ce spectacle, naissait cette bûche aux saveurs de tatin, végétale et sans gluten, parce que tout le monde à le droit à une bûche pour noël et elle conviendra donc à tout le monde. Vanille, caramel salé, noix de pécan et pommes caramélisées se côtoient sur un délicieux biscuit au parfum de noisette, un petit goût de tatin, un grand effet gustatif, un maxi plaisir.


La bûche, quand elle arrive, tout le monde est attentif, tout le monde s'exclame, les bouchons sautent, l'écume mousseuse coule à flots dans les coupes, les belles assiettes sont de sorties et ce repas conviviale arrive à son terme.
Croquante, fondante et moelleuse à la fois, cette bûche plaira à tous, assez simple et rapide, il vous faudra juste bien penser à la réaliser la veille.



Un régal pour mesdemoiselles papilles mais tout autant pour mesdames pupilles, charmées par cette armure de fines écailles de pommes colorées, ces écailles brillantes et scintillantes comme toi, petit flocon, tombe, tombe et scintille dans la nuit noire. 



Alors, est si cette bûche trônait sur votre table ????


A Vos Marques !!! Prêts ?!!!? Pâtissez !!!
( pour 8 personnes )

Recette:

Pour la crème glacée à la vanille :

- 40 cl de crème de soja
- 10 cl de crème de coco
- 70 gr de sucre roux
- 1/2 càc d'extrait de vanille liquide
- 1 belle gousse de vanille de Madagascar ou 2 gousses de vanille normales


Mélangez au fouet la crème de soja, la crème de coco, le sucre, l'extrait de vanille et les grains de la gousse de vanille, dans une casserole.
Portez a feu moyen et mélangez bien afin de dissoudre le sucre, laissez refroidir si besoin, passez en sorbetière, le temps indiqué en fonction de votre sorbetière.
Une fois la glace vanille passée en sorbetière, versez-la dans une gouttière à bûche ou un moule et placez 1 heure minimum au congélateur.
Si vous n'avez pas de sorbetière, une fois le sucre dissout, versez la crème vanillé dans des bacs à glaçons et placez au congélateur 4 à 6 heures. Versez les "glaçons" de crème glacée dans un mixeur puissant et mixez par impulsion au départ, puis à vitesse moyenne jusqu'à obtenir une consistance de crème glacée onctueuse.

Pour le biscuit à la noisette : 

- 2 CàS de purée de noisettes
- 2 CàS d'huile neutre ou d'huile de noisettes pour un goût encore plus prononcé
- 50 gr de sucre roux
- 4 CàS de yaourt de soja à la vanille
- 1,5 càc de levure chimique
- 50 gr de farine de petit épeautre ou de souchet
- 25 gr de poudre de noisettes
- 25 gr de Maïzena

Dans un cul de poule, mélangez la purée de noisette et l'huile. Incorporez le sucre, l'extrait de vanille et le yaourt puis la levure chimique, mélangez bien.
Enfin, incorporez la farine, la poudre de noisettes et la maïzena tamisée et mélangez bien avec une Maryse, jusqu'à obtenir une pâte homogène.
Etalez la pâte sur une plaque en silicone ou recouverte de papier cuisson sur une surface un peu plus large que celle de la taille de votre moule, lissez la surface (la pâte est collante, c'est normale) et enfournez à 175°C pendant environ 12 minutes. La surface doit être dorée.  Laissez refroidir.  

Pour les pommes, noix de pécan caramélisées au caramel salé :

- 4 à 5 pommes 
- 60 gr de nix de pécan
- 1 bonne pincée de fleur de sel
- 75 gr de sucre roux
- 2 CàS d'eau
- 1/2 gousse de vanille
- 10 cl de crème de coco

Coupez les pommes en 4 , retirez la partie centrale et la peau. Coupez les quartiers en tranches dans la longueur.
Hachez grossièrement les noix de pécan. Mettez le sucre dans une petite casserole avec les 2 cuillerées d’eau et la pincée de sel.
Fendez la demie-gousse de vanille en deux, grattez les graines, puis mettez le tout ( gousses + graines ) dans la petite casserole.
Faites chauffer à feux doux, et dès que le mélange commence à bien mousser, comptez 30 secondes de cuisson sans cesser de mélanger.
Ajoutez la crème de coco et les morceaux de noix de pécan, mélangez bien et comptez 1 minutes de cuisson dès ébullition, tout en continuant de mélanger sans cesse.
Ajoutez les tranches de pommes, mélangez, couvrez et laissez cuire quelques minutes, jusqu'à ce que les pommes soient fondantes.
Laissez refroidir à température ambiante.

Montage : 

- 5 cl de jus de pommes

Quand la glace commence à se raffermir, déposez les morceaux de pommes caramélisés avec le caramel et les noix en recouvrant la glace.
Découpez un morceau de biscuit de la taille de la base de votre moule (prenez les mesures pour ne pas vous tromper), imbibez de jus de pommes.
Déposez le biscuit sur les pommes. Appuyez légèrement pour enfoncer légèrement les pommes dans la glace et faire adhérer le biscuit.
Placer 5 h minimum au congélateur.


Finition et décoration :

- 50 cl d'eau
- 10 cl de jus de cranberries, de betteraves ou quelques gouttes de colorant rouge (environ 5)
- 1 filet de jus de citron
- 4 petites pommes
- poudre d'or
- billes en sucre argentées

Dans un plat allant au micro-ondes, versez l'eau, le jus de Cranberry(ou à défaut de betteraves ou 5 gouttes de colorant rouge) et le citron .
Coupez les petites pommes, retirez la partie centrale et la peau. Coupez les quartiers très finement dans la longueur avec une mandoline.
Placez délicatement les fines tranches de pommes dans le plat avec les liquides et faites chauffer au micro ondes 2 min puissance max.
Les pommes doivent être souples, colorées, si ce n'est pas le cas, prolongez un peu la cuisson au micro-ondes, ou rajoutez un peu de colorant.
Egouttez les tranches de pommes et séchez les bien délicatement pour ne pas les casser.
Quand elle est bien prise, sortez votre bûche, et placez les "écailles" de pommes rosées sur toute la surface en ne laissant aucun espace.
Appuyez légèrement pour faire adhérer les "écailles" entre elles.
Enfin, décorez de quelques billes en sucre argentées et passez un petit coup de poudre d'or avec un pinceau pour un effet festif et brillant.
Servez immédiatement ou réservez au frais jusqu'au moment de servir.
Bon appétit !!!


Scintillante, tout comme toi petit flocon qui tombe, tombe, cette bûche est délicieuse et addictive grâce à ce caramel salé régressif, et ces noix de pécan et pommes caramélisées emprisonnées dans un onctueuse crème glacé à la vanille, le tout reposant sur un biscuit au parfum de noisettes.


Plaisir, gustatif et visuel garantit, la découpe est plutôt sympathique et le style écaillé, j'en suis fan !
Vegan et sans gluten, cette bûche conviendra à tout le monde, tout les intolérants et tout les plus grands et petits gourmands. 


La purée de noisette est simplement des noisettes grillées au four puis mixées jusqu'à obtenir une pâte onctueuse et liquide, vous pouvez la préparer vous même ou bien la trouver facilement en magasin bio. Vous pouvez préparer cette bûche à l'avance et la conserver au congélateur jusqu'au moment de la consommation, il vous suffira de la sortir une vingtaines de minutes avant à température ambiante.


Sur votre table cette bûche fera effet et brillera de mille feu, elle glissera toute seul dans le gossier, et passera très bien après le repas copieux des fêtes, alors si ont invitaient cette bûche à table cette année ?


Je vous en découpe une part ?


Et vous, l'hiver est à vos portes ???

mercredi 6 décembre 2017

Purple and Orange Houmous & Gressins {Betterave, chèvre, coriandre & potimarron rôti aux épices}


Que la nature est calme et belle ces temps-ci, ma p'tite campagne est sertie de milliers de diamants scintillants dans les champs et les prairies. Cela fait bien longtemps que les terres de ma p'tite campagne n'avaient pas été enneigées comme cela, un Noël sous la neige comme il se doit est il enfin en vu ?


Aaahhh l'hiver, la neige crépite sous les bottes, cliquetis régulier de quelques gouttes s'échappant des stalactites pendant au toit, petits flocons perdus aux quatre vents tombant des arbres frigorifiés et dénudés, les cheminées dégagent des parfums de tarte de grand-mère, les sapins maître des bois s'étirant jusqu'au firmament, les luges glissent, le silence règne, les cris de joie surviennent, boules de neige décollent, le ciel est gris et des nuages blancs, tout à un goût d'enfance, comme au temps jadis, magie, féerie, l'hiver est à nos portes.


 Noël aussi arrive a grands pas, nos têtes fusent d'idées pour émerveiller les pupilles et papilles de nos invités. La fumée des cheminées s'élève haut dans le ciel, les fenêtres sont éclairées, les maisons se vêtissent de leurs parures festives et scintillantes. Les sapins se dressent et se parent, guirlandes kidnappées par la chat passant par là, noël est vraiment un période que j'aime, chaleureuse et conviviale.


Une période où il fait bon de vivre, où le partage est l'un des maitres mots, où les rires s'échappent avec la fumée, évacués par la cheminée lors de ces froides soirées d'hiver enneigés, famille rassemblée derrière la flamme ardente et chaleureuse. C'est une période où Terre et ciel se confondent, scintillant tout deux de mille feux, comme si durant quelques jours, la voie-lactée partageait ses étoiles avec nous.


Et si Noël est un grand moment de partage, la Bataille Food en est un également depuis 50 éditions ! Et cette 51ème édition est dirigée de mains de maitre par la généreuse et géniale MaggKitchenette, qui a elle seule est une belle image du partage et de la générosité, a qui le flambeau gourmand à était passé par Nathalie du blog Une cuisine pour Voozenoo. Je ne pouvais donc absolument pas passer à côté de cette édition sur le thème des mises en bouche pour vos repas de Noël, un thème de circonstance, et bourré de partage !


Mais avant de continuer, quelques petits rappels: La Bataille Food est un défi culinaire initié par Jenna du blog Bistro de Jenna. Les participants se creusent le cerveau culinaire sur le thème choisi par le parrain ou la marraine du mois. La recette doit être inédite et postée le 1er mercredi du mois à partir de 18h.

C'est donc une mise en bouche sous le signe du partage et de la convivialité que je vous propose aujourd'hui. Un houmous bicolor à la betterave et au potimarron du jardin, avec ses gressins maison.
Une façon de ressembler la famille, les amis, autours de la table, tout en continuant de discuter et en piochant chacun dans ce bol gourmand, une mise en bouche plutôt rapide, simple mais terriblement efficace.


Et parce qu'en ces jours tout scintille et éclate de couleurs, ce houmous luisant ne manque pas à l'appel, et colorera votre table avec gourmandise et joie, attirant les convives à s'asseoir pour démarrer le repas et charmera papilles et pupilles. Une pincée d'attention, une pointe de simplicité, quelques amis, de la famille et beaucoup d'amour, sont les ingrédients principaux pour des repas de fêtes réussis !!!
Que la préparation des festivités commencent !!!


A Vos Tabliers !!! Prêts ?!!!? Cuisinez !!!
( pour 6 à 8 personnes )

Recette:

Pour les gressins:

- 300 gr de farine
- 170 gr d'eau
- 4 gr de sel
- 5 gr de levure de boulanger
- 5cl d'huile d'olive
- 1/2 càc de curry en poudre
- Fleur de sel
- Poivre
- Graines de sésame
- Romarin ou thym frais effeuillé ou à défaut herbes de Provences

Dans le bol d'un robot ou à la main, versez la farine, l'eau, le sel, la levure et le curry.
Pétrissez jusqu'à obtenir une pâte homogène puis formez une boule et placez la pâte dans un récipient, sous un linge humide. Laissez pousser pendant 1h30 dans un endroit tempéré.
Le temps de pousse terminée, dégazez la pâte puis étalez-la en un rectangle sur 1,5 cm d'épaisseur.
Badigeonnez d'huile d'olive à l'aide d'un pinceau puis parsemez de fleur de sel, de poivre, de graines de sésame et d'herbes aromatiques fraîches ou sèches.
Passez délicatement un coup de rouleau à pâtisserie sur la pâte pour incruster le sésame et les herbes, puis détaillez des rubans de 2 cm de largeur.
Roulez-les en bandes pour former de longs boudins puis enfournez une vingtaine de minutes à 180°c.
Sortez du four, les gressins doivent être légèrement dorés et croustillant.
Réservez au sec.

Pour le houmous de betterave & chèvre frais:

- 1 betterave moyenne cuite et pelée
- 1 gousse d'ail
- 260 gr de pois chiches cuits et égouttés
- 2 pincées de coriandre en poudre
- 1 CàS de tahini (purée de sésame)
- 2 CàS d'huile d'olive 
- le jus d'1 citron
- 125 gr de chèvre frais
- Sel/Poivre

Coupez la betterave en morceaux et mettez-la dans le bol du mixeur. 
Ajoutez l'ail, les pois chiches, la coriandre en poudre, le tahini, l'huile d'olive, le jus de citron et le chèvre frais. 
Mixez par impulsions. Salez et poivrez selon vos goûts. Si le houmous est trop épais, ajoutez un peu d'huile. 
Réservez le houmous de betterave de côté, au frais.

Pour le houmous de potimarron rôti au gingembre et curcuma:

- 350 gr de potimarron
- 200 gr de pois chiches cuits et égouttés
- 1 CàS de tahini (purée de sésame)
- 2 gousses d'ail
- 1/2 càc de gingembre en poudre
- 1/2 càc de curcuma en poudre
- le jus d'1/2 citron
- huile d'olive
- Sel/Poivre

Préchauffez votre four à 180°c.
Epluchez et coupez le potimarron en cubes.
Disposez-les sur une plaque allant au four tapissée de papier cuisson et enfournez pour 30 minutes, le potimarron doit être tendre et fondant.
Dans le bol d'un mixeur placez le potimarron rôti, les pois chiches, le tahini, l'ail, le gingembre, le curcuma, l'huile et le jus de citron, salez et poivrez selon vos goûts.
Puis mixez jusqu'à l'obtention d'un mélange lisse et homogène.
Ajoutez un peu d'eau, de jus de citron ou d'huile si besoin.
Rectifiez l'assaisonnement selon vos goûts.
Réservez au frais.

Pour le dressage:

- huile d'olive
- graines de sésame, de courges, de pavot...
- les houmous
- les gressins

Placez la moitié du houmous de betterave dans un bol en lui donnant une forme de lune, ou de larme.
Placez la moitié du houmous de potimarron rôti dans la partie restante pour former comme un "ying-yang". Donnez quelques coups de cuillères grossiers pour faire des petites tranchées, puis versez un filet d'huile d'olive et saupoudrez de graines de sésame, de courges, de pavot et autres.
Servez avec les gressins maison et que chacun pioche dans le houmous avec bonne humeur !


Et voilà, les festivités peuvent démarrer dans la gourmandise et sous le signe du partage avec ces houmous violet et orange. Aux couleurs vives et chaudes, les cœurs et les estomacs seront vite attirés et charmés et vos tables seront colorés.


D'un côté vous pourrez piocher dans un houmous tout doux, onctueux et gourmand à la betterave, chèvre & coriandre et de l'autre dans un houmous au potimarron rôti aux épices, légèrement relevé mais tout aussi gourmand et onctueux, avec des petites notes de marrons, dans lequel plongerai vous votre gressin croustillant en premier ?


Question organisation, car il faut être organisé en ces période, vous pouvez tranquillement préparer vos houmous la veille et dresser le jour même.
Si vous n'avez pas de potimarron, pourquoi ne pas le remplacer par de la butternut et varier les épices selon vos goûts ?


Je vous souhaite de bons préparatifs de Noël, que vos foyers s'emplissent de magie et de joie.
Et je vous invite à découvrir les autres participations pour un maximum d'idées pour votre repas de fête :



 Nathalie de  Une cuisine pour Voozenoo  –  Jenna de Bistro de Jenna –  maggy  de magg kitchenette  – Anaïs de Encore une lichette – Marie de cooking and Bon appétit – Hélène de Keskonmangemaman -Lova de Graine de faim kely –   Lina de  Chaud patate    Emeline de .vitefaitbiencuisiné.-  Lilie de La cuisine maison.et pourquoi pas moi – Lucile de Dans la cuisine de Djanisse –  Sylvie de La table de Clara – Gridelle de Les voyages de gridelleLéa de Repaire de ventres faims  Anaïs  de     Food Fun Foto –   Christelle de  La cuisine facile de Chris – Isabelle de Quelques grammes de gourmandise – Marie de United colours of macarons – -Carole de Ramène la popotte –Sylvia de Evin sur un nuage  – Patou de  Karibo Safako  Emilie de Emilie SweetnessMarie-Laure de BiodélicesValérie de 1.2.3 DegustezLic de Aussi délicieux qu’un gâteau Martine de Grain de sel et gourmandise. Justin de Thegarden of delights Docteur Chocolatine  de La médecine passe par la cuisine  –  Aurore de  ma petite tambouille 51  –Sab de Sabnpepper –Katia de Katia au pays des gourmands-Gabrielle de Petite cuillère et charentaises-Delphine de Oh la gourmande del

Et vous, vous voyez l'hiver comment ?

mardi 28 novembre 2017

Mon Potage tout orange de Butternut, carottes, gingembre, curcuma et un peu poireau


Les nuits sont très fraîches en ce moment, très très fraîches ! La nature ne fait plus aucun bruits, le silence est roi et les doux chants des oiseaux ont disparus pour de bon.
Mais la nuit, les bêtes sauvages sortent et n'en font qu'à leur tête semant la panique et la zizanie avec le gèle.


Le gèle à cristallisé tout ce qu'il pouvait dans mon petit jardin, ne laissant que choux, patates, courges, carottes, betteraves, blettes et poireaux, qui eux résistent au froid grâce à leur p'tite planque sous terre ou bien leur carapace de feuilles. Mais voilà que des bêtes sauvages ce sont introduits criminellement dans mon jardin et ont attaqués mes pauvres petites carottes qui étaient si aimables ! Ne laissant que traces de pattes dans le sol givré et douce mélancolie dans le jardin calme.


Alors ils c'est organisé une mission de protection, ainsi, courges ont étaient misent à l'abris au chaud à l'étable, patates enterrées profondément dans des trappes, et les dernières carottes qui étaient en vie se sont retrouvées à attendre leur sort dans le bac à légumes de la maison.
Alors pour ne pas les laisser trop seul, elles avaient la compagnie d'une butternut et d'un poireau rapatriés eux aussi.


Et parce que ce jour-là, il faisait bien froid, je me suis demandé pourquoi ne pas associer ces beaux légumes du jardins oranges...et un vert, dans un délicieuse soupe avec quelques épices pour encore plus de chaleur et de réconfort., parce que oui la soupe il n'y a rien de mieux quand le froid veut jouer des siennes encore et encore.


Aussi parce que j'adore quand la période des soupes revient, il faut dire qu'il n'y à jamais la même à table, couleurs différentes, associations différentes, textures diverses, topping ou sans topping... bref il y en a pour tout les goûts, toutes les saisons et occasions, contrairement à ce que l'ont pourraient croire, ont ne se lasse jamais de la soupe, et après une soupe toute verte avec mon Potage de poire, brocolis & roquefort avec granola salé, j'ai eu envie d'une soupe qui apporte le soleil, une soupe toute orange.


Du coup, à mes p'tits légumes oranges et le vert parce que y a du poireau quand même, j'ai attrapé du curcuma et du gingembre parce que sa tourne a l'orange et que je me suis dit que sa irai plutôt pas mal ensemble. Un peu de lait de coco pour une touche d'exotisme et voir un peu le soleil, un peu de persil qui a lui aussi survécu au froid, et voilà une soupe toute douce, veloutée et bien réconfortante comme  ont aimes !


Le curcuma et le gingembre s'associe à merveille au petit goût sucrée de la butternut et des carottes, le lait de coco apporte une rondeur et une douceur extrêmement agréable et le poireau avec son petit goût si irrésistible fini de sublimer cette soupe. D'une magnifique couleur orangée, cette soupe chasse le temps gris et le froid de dehors, elle vous attira au premier regard et à la première odeur !


Alors, ont se réchauffent avec une bonne soupe ce soir ?


A Vos Tabliers !!! Prêts ?!!!? Cuisinez !!!
( pour 4 personnes )

Recette:

- 175 gr de courge butternut
- 3 belles carottes
- 1 petit poireau
- 1 petit oignon
- 1 CàS d'huile d'olive ou de coco
- 1/2 càc de gingembre en poudre
- 1 càc de curcuma en poudre
- 10 cl de lait de coco
- 1 pincée de poivre noir
- 1/2 càc de paprika doux
- 4 CàS de persil ou de coriandre fraîche hachées

Epluchez la butternut et les carottes.
Coupez-les en cubes. Coupez le pied du poireau, laissez le vert de côté pour faire un bouillon pourquoi pas et émincez finement le blanc. Epluchez et dégermez l'oignon et émincez-le finement.
Faites chauffer l'huile dans un faitout et ajoutez l'oignon et le blanc de poireau.
Faites revenir pendant 2 minutes, puis ajoutez le gingembre, le curcuma, le paprika, les dés de butternut et de carottes et 4 cuillerées à soupe d'eau.
Laissez cuire à l'étouffée pendant 25 minutes à feu très doux.
Hors du feu, incorporez le lait de coco, versez dans le bol d'un mixer, ou mixez à l'aide d'un mixeur plongeant. Réduisez en purée, ajoutez juste assez d'eau et un peu plus de lait de coco pour obtenir la consistance souhaitée. Goûter et rectifiez l'assaisonnement selon vos goûts.
Servez dans des bols et parsemez de feuilles de persil ou de coriandre hachées, un tour de moulin à poivre et d'un trait de lait de coco.
Dégustez sans plus attendre !


Une soupe toute douce, bien onctueuse et veloutée avec un superbe petit goût sucrée et de noisette grâce à la butternut et à la carotte, relevé par les épices apportant un peu plus de chaleur et la douceur et rondeur supplémentaire du lait de coco, cette soupe nous fait presque oublié la grisaille qui règne dehors.


Alors ont allument son feu de cheminée, ont s'allume la télé avec une bonne série, on sort son plaid préféré et ont passent une soirée cocooning bien au chaud, un bol de soupe fumante entre les mains, What else ?


Et vous, sa vous plaît la soupe ?

mardi 21 novembre 2017

Cake Orange & Pavot {Vegan & Gluten-Free}


L'hiver est déjà venu commencer à s'installer dans ma p'tite campagne alors que l'automne vient à peine de déposer ses valises.
La neige à recouvert les prairies et les champs d'une fine couche de blanc aux allures d'hiver, les matins, la nature brille de mille feux, tout est cristallisé par le gèle qui à surpris dans la nuit.



La nature est si calme, trop calme...
Les oiseaux se sont tus, les feuilles sont définitivement mortes et ne dansent avec le vent.
Plus rien ne bouge le jour, mais la nuit les bêtes sauvages profites de ce grand calme pour sortir, et alors ils attaquent mon pauvre jardin frigorifié, ils lui arrachent ses carottes et ne laissent que traces de pattes gelées et mélancolie douce.



Eté long, automne court, hiver précoce et qui s'annonce plutôt rude, j'ai envie de rester au chaud, à la chaleur du feu de cheminée, près d'une flamme ardente qui illumine et éclaircie un peu ces jours tristes et froids, mais quand la neige sera là en abondance le temps venu, je me ferai une joie d'enfiler de chauds équipements et d'aller plonger dans cette matière que j'ai toujours bien aimé.



Et c'est comme cela, un jour d'automne ou bien d'hiver ? Assis au coin du feu et feuilletant mon magazine food préféré, YouFoodMag, que je suis tombé sur une petite douceur bien tentante pour se réconforter et se réchauffer autour d'une tasse de thé fumante au goûter. Un cake vegan qui provenait du joli blog Becaume a dinosaur, aux douces saveurs automnales-hivernales, à l'orange & pavot.



Alors, moi, le petit gourmand toujours en soif de nouvelles découvertes et qui adore essayer les alternatives végétales pour essayer de les rendre toujours plus gourmandes et délicieuses que les versions classiques, j'ai tout de suite eu envie de tester ce cake vegan, sera t-il bien moelleux et fondant en bouche comme un cake classique ? Gonflera t-il tout aussi bien ? Sans œuf sa marche ?
Tant de questions qui m'ont données envie de me mettre aux fourneaux sur le champs.



Un nouveau défi comme je l'ai aime d'obtenir un bon cake végétal et sans gluten tout moelleux ! 
Alors, en m'inspirant de la recette de YouFoodMag et Becaume a dinosaur je me suis lancé dans l'aventure. Et une fois sorti du four et imbibé, je peux vous dire que je n'étais pas peu fier du résultat !
Un bon cake tout moelleux et fondant en bouche avec un délicieux parfum d'orange et le petit craquant des graines de pavot, bien gonflé et aéré, je venais de réussir du premier coup mon tout premier cake vegan et gluten-free.



Rapide et simple à réaliser, c'est un défi réussi, une flamme dans la cheminée, un chaï latte fumant et une bonne tranche de cake et le goûter régressif et terriblement gourmand s'offrait à nous, faisant presque oublier que la neige était là et que dehors le gèle semait la terreur. 
Et pour prolonger plus longtemps ces moments, ce cake sera tout aussi meilleur bien moelleux le lendemain, bien conservé dans du papier aluminium.



Parce que ce cake m'a littéralement conquis, et que j'ai était plus qu'agréablement surpris du résultat, j'ai très envie de tester la même base de cake vegan avec la bien connue version citron - pavot, mmmhh je me régale déjà !!!
Le cake est une de mes gourmandises préférées à engloutir à l'heure du thé, pratique, modifiable à l'infini, parfait pour tremper dans sa tasse et surtout c'est tellement bon n'est-ce pas ?



Et avec cette recette, j'ai l'immense bonheur de participer à l'édition de Compile moi un menu de ce mois-ci qui est organisé de mains de maitres par les géniales Nath « Une cuisine pour Voozenoo », Sandra « Encore un gâteau » et la marraine de cette édition : Isabelle « Zabou s’éclate en cuisine« et avec un thème dont le nom est toujours aussi bien trouvé : "Cake vous voulez ?!!?"



Cela me fait tellement plaisir de pouvoir participer à cette ronde, car il y a un petit moment que je n'ai pu y participer à cause de ma rentrée au Lycée et du fait que je ne sois plus chez moi les semaines.
C'est vraiment un de mes défis de la blogosphère préféré, à chaque fois le thème est superbe et il faut dire que l'on rigole bien parfois !
Je ne sais pas vous, mais moi avec le temps qu'il fait aujourd'hui je me referai bien ce cake et vous ?


A Vos Marques !!! Prêts ?!!!? Pâtissez !!!
( pour 6 personnes )

Recette:

Pour le cake:

- 2 càc de graines de chia
- 4 CàS d'eau
- 100 gr de farine de châtaigne ou d'épeautre
- 50 gr de Maïzena
- 90 gr de poudre d'amandes
- 2 càc de levure chimique
- 1 càc de bicarbonate de soude
- 1 pincée de sel
- 2 CàS de graines de pavot
- 100 gr de "yaourt" végétal : a bicyclette, soja, riz...
- 100 gr de compote de pommes maison ou du commerce
- 10 cl de jus d'orange fraîchement pressé
- le zeste d'1 orange bio
- 2 CàS d'huile d'olive
- 1 CàS de vinaigre de cidre
- 50 gr de sirop d'agave ou d'érable ou bien à défaut 40 gr de sucre roux

Commencez par mélangez les graines de chia avec l'eau dans un bol, puis laissez reposer une dizaine de minutes, le mélange va s'épaissir. Cela vous permettra de remplacer l'œuf et donc de faire le liant à l'appareil à cake.
Préchauffez votre four à 180°c.
Pendant ce temps, mélangez tous les ingrédients secs dans un saladier.
Dans un autre récipient, fouettez le yaourt avec la compote, le jus et le zeste d'orange, l'huile, le vinaigre de cidre et le sirop d'agave, d'érable ou le sucre et votre mélange chia-eau. Mélangez bien l'ensemble jusqu'à l'obtention d'une texture homogène.
Ajoutez ensuite le mélange sec petit à petit dans le mélange humide et mélangez bien entre chaque ajout. Vous devez obtenir une belle pâte homogène.
Versez l'appareil dans un moule à cake en silicone ou graissé et enfournez pour 45 minutes.
Pendant ce temps, préparez le sirop.

Pour le sirop:

- 1 CàS de sirop d'agave, d'érable ou de sucre roux
- 3 CàS de jus d'orange fraîchement pressé
- 1 CàS d'eau
- 1 petit bouchon de rhum (facultatif)

Mélangez le sirop d'agave, le jus d'orange, l'eau et le rhum.
Dès que le cake et cuit, avec un pinceau imbibez celui-ci de partout (sur les bords, le dessus).
Dégustez le cake lorsqu'il est froid pour profiter pleinement de ses saveurs.


Pour un cake sans gluten et vegan, vous obtiendrez un résultat tout aussi délicieux qu'un cake classique, tout moelleux et fondant en bouche.
Si vous vous en sentez capable, réservez votre cake une nuit au frais dans du papier aluminium, les saveurs n'en seront que décuplées !


Il se conserve donc bien plusieurs jours emballé et restera bien moelleux.
Si vous n'avez pas de graines de chia, vous pouvez remplacer celle-ci par des graines de lin moulues.
La farine de châtaigne donne un joli goût prononcé qui se marri à merveille avec l'orange, à défaut si vous n'en avez pas ou aimez pas cela, remplacez par de la farine d'épeautre ou de riz.


Au petit-déjeuner ou au goûter, il sera parfait pour tremper dans votre café, thé ou chocolat chaud. Je vous conseille un bon petit Chaï Latte maison pour l'accompagner, les saveurs chaudes et épicées de celui-ci fonctionnent à merveilles avec la douceur et le petit pep's du cake.


Déclinable à l'infini, vous pouvez utilisez cette base pour tout vos cakes version vegan & gluten-free, en remplaçant l'orange par du citron, ou bien faire un cake aux pommes, au chocolat, poires noisettes ? Bref, les possibilités sont infinies, libre à vous de laisser aller votre imagination pour sortir de votre four un délicieux cake.


Alors je vous en coupe une part ?


Et vous, vous l'aimez à quoi votre cake ?